COMUNICATO STAMPA CARTOON ITALIA: NO ALLA CHIUSURA DI FRANCE 4!


cartoon_italia_logo_16_9

NO ALLA CHIUSURA DI FRANCE 4!
L’appello di solidarietà dei produttori italiani all’industria dell’animazione francese.

Dal mondo dei cartoon made in Italy parte un appello di solidarietà con i produttori francesi di animazione contro la decisione del governo francese di chiudere “France 4″, l’unico canale televisivo gratuito dedicato principalmente ai programmi per ragazzi e famiglie.
Il ministro della cultura Françoise Nyssen ha annunciato che la programmazione per bambini sarebbe destinata alla piattaforma web del broadcaster. I produttori francesi di animazione hanno reagito con grande preoccupazione alla proposta, che da un lato si pone in controtendenza rispetto al rinnovamento degli altri sistemi televisivi europei, e dall’altro cancellerebbe di colpo uno dei partner finanziari più affidabili.
In Italia per esempio, la televisione pubblica RAI, dopo aver destinato quattro anni fa la sua programmazione per ragazzi dei canali generalisti ai canali tematici Rai YoYo e Rai Gulp, può oggi confermare la sua leadership tra i 27 canali tematici per ragazzi che operano sul territorio italiano (di cui 12 americani) con il 14% di share per Rai YoYo sui 4-7 anni.
Cartoon Italia, l’associazione italiana dei produttori di animazione, esprime il suo sostegno all’industria dell’animazione francese, con la quale nel tempo ha stretto una collaborazione sempre più fruttuosa, da cui sono nate produzioni di successo internazionale.
Oggi il tempo è maturo per un graduale allineamento delle regole industriali di tutti i paesi europei. Poiché la Francia è la nazione trainante di questo processo, porre un freno adesso, all’industria e al mercato dell’animazione francese, significherebbe bloccare questa evoluzione positiva con l’inevitabile coinvolgimento dell’Italia e di tutta l’Europa. Senza contare che un indebolimento dei co-finanziamenti europei esporrebbe sempre di più il pubblico infantile ai programmi extra europei e rinforzerebbe i produttori e distributori extra europei.

 

la notizia ripresa in Francia dal sito Web Satellifax

France 4 : les producteurs d’animation italiens s’élèvent contre l’arrêt de la chaîne sur la TNT

AUD – Paris – mercredi 4 juillet 2018 – Actualité n° 259513
Cartoon Italia, l’association italienne des producteurs d’animation, s’est élevée contre la décision du gouvernement français d’arrêter la diffusion de France 4 sur la TNT, dans un communiqué publié mercredi 4 juillet. « Le monde du dessin animé made in Italy soutient les producteurs d’animation français  », écrit-elle dans son communiqué. Ces derniers ont manifesté à de nombreuses reprises leur opposition à cette décision d’un transfert sur le seul univers numérique de la chaîne principalement dédiée aux enfants de France Télévisions, prise sans concertation et annoncée par la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, début juin.

Répercussions « en Italie et dans toute l’Europe »

Pour les producteurs italiens, l’arrêt de France 4 « fait disparaître du paysage audiovisuel français l’un des partenaires financiers et de diffusion les plus fiables » : « Imposer un frein à l’industrie et au marché de l’animation française signifie bloquer cette évolution positive non seulement en France, mais également en Italie et dans toute l’Europe », jugent-ils, soulignant la « collaboration de plus en plus fructueuse » entre les filières des deux pays « donnant naissance à des coproductions de succès international ». Par ailleurs, fragiliser les cofinancements européens « exposerait les enfants à plus de programmes extraeuropéens et renforcerait les producteurs et diffuseurs extraeuropéens », ajoutent-ils.

Cartoon Italia considère aussi que cette décision va à contre-courant du modèle européen. « Par exemple, en Italie, la télévision publique RAI, après avoir déplacé il y a quatre ans sa programmation jeunesse des chaînes généralistes vers ses chaînes thématiques, RAI Yoyo et RAI Gulp [diffusées sur la TNT, ndlr], peut confirmer aujourd’hui son leadership parmi les 27 chaînes thématiques jeunesse qui opèrent sur le territoire italien (dont 12 américaines) avec 14 % de [parts de marché] pour Rai Yoyo sur les 4-7 ans », soulignent-ils.

Pour l’association italienne, l’Europe doit mettre en place un « alignement graduel » des règles des Etats membres, « en particulier pour face à la concurrence des plateformes américaines comme Netflix et Amazon » : « La France est le pays moteur de ce processus. »

 
 

Condividi suShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Commenti chiusi.

Archivio del cinema italiano
Facebook Page Twitter Account YoutTube Channel Instagram Profile
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...